Information

Plantes en pot: Platycerium, Platycerium alcicorne, Platycerium bifurcatum, Platycerium coronarium, Platycerium ellisii, Platycerium grande, Platycerium willinckii

Plantes en pot: Platycerium, Platycerium alcicorne, Platycerium bifurcatum, Platycerium coronarium, Platycerium ellisii, Platycerium grande, Platycerium willinckii



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Classification, origine et description

Nom commun: Platicerium ou cornes de cerf.
Gentil: Platycerium.

Famille: Polipodiaceae.

Étymologie: du grec "platis", grand et "keras", corne, pour la forme des frondes.
provenance: Afrique, Amérique tropicale, Australie, Malaisie, Madagascar.

Description du genre: comprend 17 espèces de fougères épiphytes, qui dans leur pays d'origine, poussent spontanément sur les arbres, à la bifurcation des branches ou dans les ravins du tronc. Toutes les espèces ont deux types de frondes: stériles et fertiles. Les premiers ont une forme arrondie et aplatie et sont disposés les uns au-dessus des autres, pour former une enveloppe à la base de la plante dans le but de retenir les résidus terreux et moussus, les feuilles mortes et tout ce qui peut nourrir. Initialement de couleur verte, ils ont tendance à virer au brun avec le temps, prenant l'apparence de feuilles sèches. Les frondes fertiles, qui restent constamment vertes, sont grandes, pendantes, profondément lobées ou bilobées vers la fin (pour se souvenir des bois de cerf) et portent les spores pour la reproduction sur la page inférieure. Ce sont des plantes adaptées à la culture en serre et en appartement, à la fois en pots et en paniers suspendus.

Platycerium bifurcatum (site photo)

Espèces et variétés

Platycerium alcicorne: originaire de Madagascar et de Polynésie, cette fougère a des feuilles fertiles, même longues de 90 cm, de couleur gris-vert, recouvertes d'un feutre fin blanchâtre, au port relativement dressé et à la forme caractéristique de la corne d'orignal. Espèce délicate, nécessite une humidité environnementale élevée.

Platycerium bifurcatum: originaire des régions tempérées d'Australie, cette espèce, semblable à la précédente, se distingue par le port des feuilles fertiles qui est plus pendant que dressé. Il est également plus facilement cultivable et reproductible dans nos appartements.

Platycerium coronarium: originaire des Philippines, cette fougère a des feuilles pendantes fertiles, jusqu'à 1,5 m de long.

Platycerium ellisii: cette fougère de petite taille vient de Madagascar, avec des feuilles réniformes stériles et fertiles profondément lobées en éventail.

Platycerium grand: originaire d'Australie et de Malaisie, cette fougère possède des frondes fertiles jusqu'à 1,8 m de long et des frondes stériles jusqu'à 1,2 m de large, évidentes et claires, qui se replient vers le haut et se divisent à l'extrémité.

Platycerium willinckii: espèce indigène de Java qui a des frondes fertiles, allongées et étroites recouvertes d'une couche de feutre blanc. Il est robuste et adapté à la culture en appartement.

Platycerium bifurcatum (site photo)

Exigences environnementales, substrat, fertilisations et précautions particulières

Température: la température moyenne de culture doit être maintenue autour de 20 ° C Le minimum hivernal ne doit pas être inférieur à 12 ° C pour les espèces adaptées à la culture en intérieur (P. bifurcatum et P. willinckii) et à 16 ° C pour les espèces en serre chaude.
Lumière: bon, intense et diffus, protégé des rayons directs du soleil.
Arrosage et humidité ambiante: arroser abondamment au printemps-été; réduire les doses en automne-hiver, sans laisser le sol se dessécher complètement. L'eau non calcaire doit être utilisée à température ambiante. Si les feuilles stériles ont contourné la surface du pot, rendant l'administration d'eau difficile, il est possible de procéder par immersion. L'humidité ambiante doit être augmentée par tous les moyens (pulvériser de l'eau sur le feuillage et placer le pot sur des terrines remplies de galets, toujours humides).
Substrat: composé de tourbe, de sphaigne et de feuilles vertes.
Fécondations spéciales et astuces: au printemps-été, l'engrais liquide peut être administré toutes les 4 à 6 semaines. Ces fougères doivent être cultivées dans de petits pots, plus larges que profonds. Alternativement, vous pouvez également choisir d'attacher la plante à un morceau de tronc d'arbre ou d'écorce, avec du fil de nylon. En peu de temps, les feuilles stériles s'enrouleront autour du support, reproduisant ce qui se passe dans la nature. Dans ce cas, l'arrosage doit se faire par immersion, en laissant bien sécher la plante avant de la remettre à sa place.

Multiplication

Ils se reproduisent au moyen de spores, mais pas dans l'appartement. De nouveaux spécimens, d'autre part, peuvent être facilement obtenus en plantant les nouvelles pousses, qui se forment à la base de la plante (lorsque les premières frondes commencent à se différencier), dans des pots remplis de tourbe et de sphaigne, conservés à une température de 20 ° C, avec un humidité ambiante élevée (voir conseils sous arrosage et humidité ambiante). Le meilleur moment pour une telle pratique est le printemps, les nouveaux plants devront être traités comme des adultes.

Maladies, ravageurs et adversités

- Frondes molles et tombantes: arrosage ou basse température.

- Les cochenilles du coton: peuvent attaquer les plantes, en particulier dans les climats chauds et secs. Il faut les enlever, traiter la plante avec un produit anticoccidique et augmenter le taux d'humidité (la pulvérisation et le lavage des feuilles permettent d'éliminer les cochenilles à l'état larvaire). Au lieu du produit chimique, les parties touchées peuvent être frottées avec un coton-tige imbibé d'eau et d'alcool. Lors de l'élimination des parasites, veillez à ne pas enlever la couche de feutre blanc.

- Cochenilles brunes: elles se produisent avec la formation de pousses brunes (déterminées par la petite «coquille») et donnant à la plante un aspect noirâtre et collant (en raison de la production par la plante de substances sucrées qui la rendent sujette à l'attaque des champignons et fumaggini). Ils sont combattus en les supprimant et en traitant la plante avec un produit anticoccidique ou en frottant les parties touchées avec un tampon imbibé d'eau et d'alcool. Lors de l'élimination des parasites, veillez à ne pas enlever la couche de feutre blanc.


Vidéo: Staghorn Ferns (Août 2022).